Mobilier : qu’est-ce que c’est qu’un bien mobilier ?

Si une personne meurt, c’est particulièrement à ce moment que reviennent certaines notions comme le patrimoine immobilier, patrimoine financier ou encore patrimoine mobilier, mais vous ne savez pas spécialement ce que tout cela veut dire. Dans cet article nous allons vous parler particulièrement des bien mobiliers, pour vous aider à y voir un peu plus claire.

Qu’est-ce que c’est qu’un bien mobilier?

Bien sûr, avant de parler des types de biens mobiliers, il faudra tout d’abord vous expliquer ce que c’est, pour faire simple les biens mobiliers sont des biens qui sont caractérisés par le fait qu’ils peuvent être déplacés, contrairement aux biens immobiliers qui sont des biens ne pouvant pas être déplacés. Ensuite, il faut savoir qu’il existe deux catégories de biens mobiliers, qui sont les biens mobiliers corporels, c’est-à-dire des biens qui de nature peuvent être mobiles ou transportés d’un endroit à un autre, ou encore des biens qui seront en mesure d’être transporté dans le futur telles que les récoltes. La deuxième catégorie étant, les biens mobiliers incorporels, qui sont les droits sur un objet mobilier, c’est-à-dire les droits qui font que tel objet appartient réellement à telle personne, par exemple les droits d’une oeuvre d’art. Pour que vous compreniez encore mieux ce qu’est qu’un bien mobilier, nous allons vous citer dans ce qui suit quelques exemples de biens mobiliers:

  • Meubles: chaises, tables, bureaux, tables, lits, fauteuil …etc.
  • Électroménagers: lave-linge, lave-vaisselle, cuisinière, réfrigérateur…etc.
  • Biens personnels: chaussures, livres, ordinateurs, vêtements…etc.
  • Biens précieux: bijoux, tableaux, peintures, statues…etc.

Les comptes bancaires ou n’importe quel autre type de patrimoine financier, peuvent très bien être considérés comme des biens mobiliers.

Comment faire l’inventaire complet des biens mobiliers?

L’inventaire complet des biens mobiliers d’une personne est très important, et n’est pas aussi simple que cela laisse paraître, et c’est au pire moment qu’on le réalise. Au moment où une personne meurt, pour l’héritage, on a besoin de connaître les biens mobiliers de cette personne, et dans l’excès de vitesse on peut ne pas se rendre compte d’avoir oublié des biens mobiliers, alors pour éviter que cela vous arrive à vous aussi, il vaudrait mieux prendre conscience de cela le plus tôt possible c’es- à-dire faire l’inventaire tant que rien ne presse, aujourd’hui, il existe plusieurs sites web qui vous aident à faire cela, en vous aidant à répertorier tous vos biens mobiliers, sans le stress du temps et bien sûr avec la possibilité de le mettre à jour à n’importe quel moment. De cette manière, même si vous oubliez un bien immobilier, vous aurez le temps de vous en rappeler et vous pourrez l’ajouter à n’importe quel autre moment.

Pourquoi réaliser l’inventaire de vos biens mobiliers ?

MobilierQue vous soyez locataire ou propriétaire, il est indispensable de réaliser l’inventaire de vos biens mobiliers dès lors que ces derniers ont une certaine valeur. En effet, cela peut faire partie du patrimoine d’une personne dans le cas où celle-ci détient des biens d’une très grande valeur. Mais si vous avez besoin d’aide et que vous n’êtes pas un expert en la matière, alors vous devriez vous faire accompagner par un cabinet en gestion de patrimoine qui pourra vous donner des conseils très pertinents sur les choix à faire : vous pourriez par exemple choisir dès aujourd’hui de transmettre votre héritage ou d’optimiser votre fiscalité en faisant certains choix en particulier. En faisant appel à une agence professionnelle, vous pourrez également être sûr que cette dernière agit dans la plus grande discrétion et dans votre intérêt, qu’il s’agisse de montage d’une holding, de placements financiers, ou plus généralement de grands investissements dans le monde de l’immobilier, et ce quelque soit votre situation (particulier, entreprises, …). En effet, pour bénéficier de certains avantages fiscaux notamment, il faut savoir lire entre les lignes et connaître parfaitement le domaine légal qui évolue sans cesse !